Monday, 27 November 2017 09:03

Bilan du lancement d'Ekilaya

Première saison pour les architectures Ekilaya, et premiers bilans. 

De Bordeaux à Paris, nous avons testé sur plusieurs événements les conditions techniques, logistiques, mais aussi l’impact de nos structures sur le contenu associé à Ekilaya. Nous déclinerons jusqu’à la fin de l’année ces quelques retours d’expériences.

Sur ces premiers mois, seule l’architecture indoor a été proposée, la version outdoor étant encore en développement. En intérieur, Ekilaya a été associée à des activités ou des stands pour signifier et distinguer un espace au milieu d’un salon.

Le Point d’accueil de Batimat réalisé en novembre est une belle démonstration. Positionné à l’entrée pour accueillir l’espace d’information, il s’élève au centre pour être visible en tous points du Hall, et indiquer le cheminement. Son architecture organique attire et fascine, sa construction intrigue. Les visiteurs s’arrêtent, déambulent, observent et touchent le bois pour finalement s’arrêter dans cet espace.

Sur le salon Heavent, le restaurant du salon a été enveloppé par une nouvelle architecture Ekilaya de 70m2. Comment proposer une expérience inédite aux visiteurs en quête de nouveauté ? Nombreux sont les visiteurs, d’abord curieux, puis ensuite conquis, qui sont venus s’attabler. Une ambiance calme et sereine, où le regard se pose sur cette légère maille en bois, et permet finalement de faire abstraction d’un environnement bruyant et effervescent.

Un autre exemple avec le congrès Woodrise en septembre dernier à Bordeaux. Plutôt qu’un stand, l’institut technologique FCBA a bousculé les codes classiques pour développer 40m2 de surface libre, enveloppé par une unique architecture de 40m2, laissant la possibilité de créer différents espaces de rencontres en jouant avec les variations de hauteur de la structure.

Enfin, sur le salon IFTM 2017, une scénographie de 100m2, déployée avec deux structures Ekilaya aux formes et surfaces différences pour proposer deux espaces adaptés à des usages différents, mais unis par une même identité architecturale.

Ces quelques exemples concrétisent la capacité d’Ekilaya à incarner l’identité architecturale d’une marque, d’un lieu, d’un événement, comme le ferait un logo ou une charte graphique.
Avec une version Outoor prochainement, Quaternion ambitionne de proposer ces mêmes expériences en extérieur, en satisfaisant à toutes les contraintes de sécurité.

Friday, 28 July 2017 10:37

Architecture et Expos Universelles

 Quel rôle pour nos architectures dans une exposition universelle ?

 L'exposition universelle est un événement qui a été créé au 19e siècle pour présenter les réalisations industrielles des différentes nations. La première exposition universelle s'est déroulée à Londres en 1851.

C’est en 1867 que les pays ont pour la première fois disposé de pavillons nationaux au sein des expositions. Depuis, les différents pays n'ont cessé de mettre en avant leur nation en présentant des architectures ou des œuvres typiques de l’esprit et de la culture de leur pays. Par exemple, la Tour Eiffel, qui a été construite pour l’exposition universelle de 1889 à Paris, est à un symbole architectural pour la France, qui est un des premiers pays à connaître la révolution industrielle. De cette manière, la France a montré son progrès technique et industriel en exposant un très grand monument entièrement conçu en fer. Ainsi le but est de léguer une expérience culturelle, sociale, scientifique et technologique.

L’architecture et l’exposition universelle

Lors d’une exposition, en laissant libre cours à une expression architecturale et artistique signifiante de la thématique abordée, l’architecture éphémère apporte une personnalisation et une adaptation de l’architecture pour refléter au mieux une culture, une manière de penser et de vivre. En créant un cadre original et inédit, l’architecture éphémère cherche également à partager une expérience unique et à faire passer un certain message. Par exemple, lors de la toute première exposition universelle de 1851 à Londres, le Royaume-Uni a accueilli les exposants dans le Crystal Palace, construit spécialement pour l’événement. Avec ce monument en fer témoignant de son avancée industrielle, le Royaume-Uni a montré sa vision du monde, centrée sur le développement de la production industrielle et des échanges commerciaux. Le message de cette architecture est alors clair : il s’agissait de promouvoir le libre-échange. Ainsi, dans un environnement nouveau et une atmosphère particulière, les utilisateurs, même de manière inconsciente, sont marqués par ce qui les a entourés et se souviendront longtemps du message qu’ils ont perçu lors de leur expérience. De plus, à long terme de nombreuses réalisations présentées à l’occasion des expositions universelles sont devenues par la suite des symboles pour les villes qui les ont accueillies : la Tour Eiffel à Paris, l'Atomium à Bruxelles, le Space Needle à Seattle ou encore la Biosphère à Montréal.

Quel rôle pour Ekilaya 

L’architecture d’Ekilaya prend alors le rôle du messager, qui transmet une histoire, une culture et une manière de penser à ses utilisateurs. En personnalisant l’architecture, il est possible de créer une atmosphère particulière pour transmettre une certaine expérience et de créer un lieu unique fidèle à la thématique de l’exposition. Et cette expérience inédite restera longtemps gravée dans les mémoires.

Ekilaya saura aussi représenter l’innovation, thème important des expositions universelles, puisqu’elle se situe entre la logique industrielle et la logique de personnalisation, logique qui revient au goût du jour avec l’entrée dans l’ère du numérique.

Les solutions d’architectures éphémères ont longtemps été choisies par défaut et par manque de solutions. Cela se termine très souvent par une utilisation systématique des tentes en bâches blanches, banales et sans réelle valeur ajoutée.

Or, nous avons délaissé le fait que l’architecture a la capacité de produire une image et des signes, de créer une ambiance dans un lieu que l’on aura plaisir à parcourir et à visiter. L’architecture implique une large variété de sens et de perceptions sur lesquels on peut agir en fonction des événements, des usages, des localisations, des utilisateurs.

Ces architectures deviennent un médium relationnel apte à générer plus de trafic, plus d’intérêt, à créer des conditions propices à accueillir des clients dans des conditions idéales et à prouver votre attention à leur égard. Dans le même temps, cette architecture exceptionnelle et unique permet de réduire des dépenses dispendieuses pour embellir artificiellement votre espace éphémère.

Avec notre système, nous proposons un conteneur architectural unique et adapté qui abrite une variété de possibles et qui propose une expérience inédite pour les utilisateurs.

Comme nous l’avons vu à travers cette série d’articles, il y a des occasions où l’on ne peut pas se satisfaire d’une bâche pour recevoir et accueillir ses clients. Les événements tels que les foires, les salons, et même aujourd’hui les pop-up stores sont un des moyens les plus efficaces pour aller à la rencontre du public, l’inviter à partager un moment extraordinaire et inédit qui l’incitera à consommer/acheter/découvrir. On estime aujourd’hui que pour 1€ investi sur une foire ou un salon, il en rapporte 8.

Mais il demeure une certaine lassitude chez les utilisateurs à parcourir toutes ces tentes blanches similaires, usées, et franchement ringardes. Il en est de même pour tous les stands avec des artifices de personnalisations qui deviennent de plus en plus similaires et répétitifs d’un stand à l’autre.

Nous proposons avec notre système de structure une véritable architecture éphémère inédite qui amène enfin une réelle nouveauté dans le paysage de l’événementiel et qui aura un réel impact sur les (potentiels) utilisateurs.

Pour cela, nous offrons aussi un véritable concept autour de ces structures permettant de bâtir toute une ambiance et une scénographie dans cette structure, en alliant l’éclairage, le mobilier, la couverture… Notre expertise d’architecte nous permet d’envisager toutes les solutions pour répondre aux défis de la personnalisation, bien au-delà d’une simple intégration de logo ou de charte graphique.

Il y a des lieux qui nous fascinent, pour leurs paysages, pour leurs vues, pour leur intimité, pour leur atmosphère.

Ces lieux, en bord de mer, à la montagne, sur les toits dans les grandes villes, sont des lieux privilégiés que l’on ne peut occuper indéfiniment. Ponctuellement, de nouveaux espaces se créent, puis disparaissent et se renouvellent avec de nouvelles formes. L’architecture accompagne ces expériences inédites en proposant un abri éphémère pour le temps que l’événement, puis disparaît. Pour quelques jours ou quelques semaines, l’architecture éphémère accueille tout en protégeant du vent, de la pluie ou de la neige.

La légèreté de notre système nous permet d’aller partout :

- Les opérations de montage ne nécessitent pas d’engin de levage lourd,

- Le transport s’effectue avec des véhicules utilitaires standards,

- La manutention des différents éléments de construction peut se faire à la main grâce à un poids très léger,

- Les fondations sont adaptables à tous les types de terrain : dur, instable, sur des terrasses, etc.

Page 1 of 4